Zhendre. Le rebond après la sauvegarde

zhendre-journal-des-entreprises-rebond

Réfrigération et climatisation Placée en sauvegarde en 2012, l’entreprise Zhendre est sortie de cette procédure il y a un an, et entrevoit un nouveau départ. La PMI rebondit avec un nouveau Dg et un plan de relance.

Les bénéfices sont de retour.

La descente aux enfers a débuté en 2011. Cette année-là, l’entreprise Zhendre voit son chiffre d’affaires chuter de près de 30%, à 14,7 millions d’euros, et son résultat net passer de 3% à -1%. Quand, l’année suivante, le revenu tombe à 10 M€ et la marge nette à -15%, le dirigeant, Alexandre Zhendre prend la décision de placer sa société sous sauvegarde. Si la PME spécialisée dans le matériel de climatisation et de réfrigération ne passe pas directement par la case redressement judiciaire, c’est parce qu’elle possède des fonds propres importants (5,5 M€) et des perspectives de rebond.

Banquiers plus ou moins compréhensifs

« Le tribunal de commerce a accepté la sauvegarde, avec comme premier effet de geler les dettes de la société, déclare Alexandre Zhendre. J’ai appelé les principaux clients, distributeurs et fourniseurs pour leur expliquer la situation. Je suis tombé sur des gens compréhensifs. Les relations avec les banquiers ont été plus ou moins tendues. Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique nous a suivi, tandis Banque Palatine est partie dès qu’elle l’a pu ».

25 postes en moins

Pour alléger la masse salariale, les effectifs passent de 85 à 60 salariés, et le Dg ainsi que le patron font valoir leurs droits à la retraite. « J’ai beaucoup communiqué avec les équipes, au-delà des obligations légales. Et j’ai eu la chance d’être épaulé par ma responsable administrative et RH, ma responsable administration des ventes et mon directeur industriel ». La sortie de sauvegarde est effective le 23 mai 2013. Un plan de remboursement du passif sur 9 ans est établi.

Nouveau directeur général

Pour développer à nouveau son activité, Alexandre Zhendre se met en quête d’un nouveau directeur général. Frédéric Zgainski, ancien d’Alamo et Sainte-Germaine, est embauché en avril 2013 et s’attelle à la rédaction d’un plan de relance: Cap 60 (l’entreprise aura 60 ans en 2015). Le bureau d’études est reformaté afin « d’isoler » deux temps plein sur l’innovation, tandis que quatre salariés se consacrent exclusivement aux études et méthodes. Au niveau commercial, la distribution ne s’effectue plus par produits, mais par secteurs géographiques. « Nous vendons désormais des solutions, et plus seulement des produits, explique Frédéric Zgainski. Notre volonté est de devenir un acteur plus global afin de mieux faire connaître nos trois gammes », c’est-à-dire Zhendre technologie pour les conteneurs et climatiseurs, Zhendre confort pour les produits et services négociés permettant de répondre à des offres globales et Zhendre Zenithair pour les produits et services négociés de climatisation. Afin de limiter la dépendance à trois gros clients, une diversification vers le marché du BTP et du pétrole est entreprise. Le point mort de la PME est passé à 10,5 M€ et l’activité repart sur une pente ascendante.

Résultat net de 3% en 2013

Le dernier chiffre d’affaires s’est établi à 11,7 M€, avec un résultat net de 3%. Et le prévisionnel faire ressortir 13 M€ de revenu pour 2014. La société Zhendre entrevoit sous un meilleur jour ses 60 ans. D’ici là, la PME pourrait bien changer de main. Des contacts « avancés » sont établis avec un éventuel repreneur.

Zhendre (Villenave d’Ornon) P-dg: Alexandre Zhendre CA
2013: 11,7 M€ 60 salariés 05 56 87 71 00 contact@zhendre.com

Le Journal des Entreprises – 07 Avril 2014